Affranchie grâce à la vape

Passée de 30 clopes à 0 en une journée d’août 2012… Que dire de plus ? La vape a été, est libératrice de mon esclavage. J’espère et fait tout pour qu’elle le soit pour de nombreuses personnes dans un future proche.
Avis aux sceptiques et aux sarcastiques : vapoter n’est pas fumer. Peu importe le e-liquide ou le matériel de vape choisis, c’est toujours 1000 fois mieux qu’une boite cartonnée de vingt tueuses accompagnée d’un briquet stylé.
La vape d’hier m’a sauvé la vie, elle me passionne aujourd’hui et tuera la clope demain matin… Ou peut-être, à cause d’imbéciles obstinés, demain après-midi !
J’en suis certaine.

Fermer le menu