DDM, DLUO, DLC, quid de la traçabilité des E-liquides ?

Traçabilité des E-liquides

La traçabilité des E-liquides.

La traçabilité est la possibilité de suivre un produit aux différents stades de sa production, de sa transformation et de sa commercialisation, notamment dans les filières alimentaires. De ce fait, certaines règles de suivi de produit sont nécessaires à mettre en place. Les dates limites sont donc obligatoirement inscrites sur les étiquetages, catégorisées par les acronymes DLUO, DDM et DLC.
Seuls sont exemptés de DLC ou de DDM certains produits vendus non préemballées, tels les fruits et légumes frais, les boissons alcoolisées, etc…

Mais entre DLUO, DDM, DLC, le consommateur peut parfois se perdre. Nous allons donc faire la lumière sur tout ça.

DLC :

Dans le domaine des e-liquides, on ne parle pas de DLC (Date Limite de Consommation) qui s’applique uniquement aux denrées périssables. Dans ce cas la date limite est impérative et le produit doit être retiré de la commercialisation. La DLC s’exprime sur les conditionnements par la mention : A consommer jusqu’au… suivie de l’indication du jour et du mois.

Date Limite de Consommation
Date de Durabilité Minimale
DDM ou DLUO :

Par contre, la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) concerne bien l’étiquetage des flacons de e-liquide. Ce terme est désormais remplacé par DDM (Date de Durabilité Minimale). Les 2 appellations seront encore utilisées quelques temps sur les étiquettes des flacons de e-liquide.
La DLUO ou DDM, n’est pas aussi restrictive que la DLC. Si la date est dépassée, le produit peut perdre tout ou partie de ses qualités sans pour autant devenir dangereux pour le consommateur.

Sur les conditionnements, la DDM est exprimée par la mention : A consommer de préférence avant le…, complétée par l’indication suivante :

  • jour et mois pour les produits d’une durabilité inférieure à 3 mois
  • mois et année pour les produits d’une durabilité comprise entre 3 et 18 mois
  • année pour les produits d’une durabilité supérieure à 18 mois.

Les e-liquides, soumis à la mention DLUO ou DDM, pourraient donc perdre de leur saveur (altération des arômes) si la date apposée sur le flacon est dépassée. Il est donc important de les conserver dans de bonnes conditions (à l’abri de la lumière, dans un endroit frais et sec, etc…) et de vérifier régulièrement la date indiquée.

E-clopmania a décidé de jouer la carte de la transparence envers ses clients, et affiche sur chaque fiche produit de e-liquide, de bases et d’arômes, la DLUO/DDM correspondante au produit en cours de commercialisation.

DLUO E-clopmania
Exemple de fiche produit

Chaque Jour de Vape est un Jour de Chance !

[printfriendly]
Fermer le menu